Préparation de Baptiste pour le triathlon d’Annecy

Classé dans : Actualités | 0

Baptiste-prepartion-triathlon

Semaine 1 :

Nouveau défit pour Prep’actine !
Voici Baptiste qui se lance dans le triathlon. Son objectif est d’être opérationnel pour le triathlon d’Annecy le 28 juin 2015 et terminer ce dernier en moins de 3h.
Nous le suivrons chaque semaine pour connaître son évolution et son ressenti quant à sa préparation. De même, nous le suivrons lors des échéances intermédiaires qui jalonneront sa préparation physique.
Le voici en photo lors de sa première séance d’entrainement en endurance fondamentale.

Semaine 2 :

Comme promis voici la suite des aventures de Baptiste, notre triathlète. Baptiste nous fait part cette semaine de son ressenti sur les deux premières semaines de préparation physique qu’il a effectué.

Baptiste:  » Début de semaine assez difficile car je n’avais pas l’habitude de cette fréquence d’entraînement, mais j’ai trouvé le rythme en fin de semaine, notamment sur l’enchaînement vélo-course à pied de samedi, ou je me suis correctement hydraté et alimenté. Cela m’a permis de sentir la différence avec la semaine précédente. Du point de vue de la motivation elle est présente même si l’entrainement vélo est plus compliqué. C’est un aspect de la préparation mentale qui doit rentrer en compte pour la course.
Au bout de deux semaines d’entrainement la motivation pour la réussite est à 200%. La troisième semaine démarre et on rentre donc vraiment dans une partie importante de la préparation. Les deux premières semaines m’ont permis de retrouver des sensations dans les différentes disciplines et là on va essayer de développer différentes qualités physiques!!  »
Voici donc le résumé du début de préparation physique. Nous remercions Baptiste de nous l’avoir fait partager et nous lui souhaitons bon courage pour la suite.
A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

Semaine 3 :

Nous poursuivons la préparation au triathlon d’Annecy avec Baptiste, qui nous livre cette semaine son ressenti et ses intentions pour la suite:

Baptiste: « Cette semaine a signé le début d’un travail plus intensif sur les différentes disciplines. 

En ce qui concerne la natation nous avons augmenté le nombre de répétition à allure course et les premières ont fait mal !
Concernant la course, nous avons effectué un fartleck sur 13km, sur lequel nous avons réussi à être constant dans l’effort. Le fait de l’avoir effectué avec un licencié d’athlétisme m’a beaucoup aidé. Je ne pensais pas réussir aussi bien cet exercice.
Enfin pour le vélo et l’enchaînement vélo-course à pied, tout s’est bien passé, bien que j’ai toujours plus de difficultés sur le plan psychologique en vélo.

Je pense rajouter une séance de course à pied OU décrassage dans la semaine. »

Semaine 4 :

Résumé 4ème semaine: (1/3 de la prépa effectuée.)

Baptiste: « Semaine difficile car la pluie et le vent se sont mêlés aux entraînements ! Notamment vendredi, pour l’une des plus longues sorties vélo (2h30) et pour l’enchainement natation course a pied. J’ai moins souffert lors de cet enchainement que lors du précédent, (vélo + course à pied). Ceci est normal car en natation la propulsion s’effectue avec le haut et le bas du corps, alors qu’en vélo la propulsion s’effectue uniquement avec les jambes, tout comme en course à pied. Il est donc plus difficile d’enchainer les deux. Le reste de la semaine s’est relativement bien passé. Au fil du temps, je vois mon évolution, notamment les progrès en course a pied.« 

Semaine 5 :

Baptiste : « Ce fut une semaine d’une manière générale difficile car j’avais une importante pré-fatigue due a de nombreux facteurs (personnel, professionnel, extra-pro, fatigue musculaire etc…). La semaine a commencé par une séance de fond en natation , je devais réaliser 2000m sans pause afin de me rendre compte de l’effort que ceci représenterai lors du triathlon d’Annecy. En effet, l’inscription pour Annecy est VALIDÉE !!!

Ensuite, le mardi c’était une séance de Fartleck en course à pied, qui fut très difficile, j’ai éprouvé des difficultés à maintenir un rythme régulier, ce qui peux entraîner une fatigue plus importante et la difficulté à répéter les exercices.

La deuxième séance de natation s’est quant a elle bien déroulée. Là ou j’ai le plus souffert c’est lors de la séance de Fartleck en vélo du vendredi ou nous avons dû réadapter la séance avec moins de répétition car grosse fatigue.

Enfin, le samedi, dernier entrainement de la semaine avec un enchaînement vélo-course à pied avec mise en place d’exercice avec de l’intensité. Ce fut dans la continuité du vendredi pour le velo, mais pour la course à pied aucune modification.

Pour conclure, je dirai que cette semaine fut éprouvante psychologiquement et physiquement, je pense modifier un ou deux entrainement la semaine prochaine car je pars en week-end. Nous allons donc réadapter la semaine d’entrainement. »

 

Merci à Baptiste pour ce résumé.

Un petit conseil pour réguler son allure. Servez-vous de votre cardiofréquencemètre, (si vous en avez un), pour vous stabiliser dans une zone de fréquence cardiaque. cela rendra l’exercice plus facile à répéter.

Semaine 6 :

Baptiste:  » Le début de semaine s’est très bien passé, la séance de natation et de course à pied ont été réalisées sans souci. Mais on sait bien que tout ne se passe jamais comme on le souhaite, la fin de semaine ne fut pas aussi bonne. 

En effet, je n’ai pu réaliser toutes mes séances à cause de la fatigue que je ressentais la semaine dernière et d’une douleur musculaire lors de la séance de vélo c’est pour cela que nous avons écourté la séance. Nous avons ainsi réduit la séance de vélo et légèrement remodelé l’autre séance de natation le lendemain. Au niveau musculaire lors de la natation je n’ai rien ressenti, donc je pense que c’est bon signe, mais je vais rester prudent. De plus, la fatigue étant présente, Florent m’a conseillé de ne pas m’entraîner du weekend et de me reposer pour réaliser une coupure après la moitié de la prépa effectuée.« 

Semaine 7 :

Baptiste: « Après le week-end de repos, tout est reparti de nouveau à fond. En effet, lors du premier entraînement j’ai ressenti les bienfaits de cette mini coupure. De plus toutes mes douleurs sont parties. Les deux séances de natation se sont très bien passées, ainsi que la séance de course à pied, ou je me sens de plus en plus à l’aise. Concernant le vélo, la séance de Fartleck fut difficile car il y avait beaucoup de vent, mais ceci permet aussi de se préparer mentalement. Je serais seul lors du triathlon sur mon vélo et de plus le Drafting n’est pas autorisé.
Enfin, l’enchaînement vélo course à pied s’est déroulé sous le soleil et sans accroc. Même si le vélo est la partie sur laquelle j’ai quelques lacunes, je donnerais le maximum le jour de la course. »

Semaine 8 :

Baptiste: « Ça y est les deux tiers de la prépa sont effectués. Dans deux semaines je serais à la Rochelle pour effectuer le triathlon « Small », ce qui me permettra de réaliser un enchaînement afin d’ajuster la phase de transition, et d’enchaîner les 3 disciplines avant le jour J. La semaine 8 était la plus importante au niveau de la charge de travail: 
-vélo 2h30
-natation 3300m
-course à pied Fartleck réparti sur 18km
J’ai réussi à effectuer toutes les sorties en respectant les intensités de travail. Il y a cependant eu une séance de natation ou j’ai eu beaucoup de difficultés, j’avais un manque de force et de lucidité tout au long de la séance. Ceci devait être dû à un manque d’hydratation avant et pendant la séance.

Ma motivation grandit avec l’approche de l’objectif. Les dernières semaines vont êtres basées sur l’intensité en réduisant le volume de travail. Il faudra donc bien s’échauffer au préalable. »

Semaine 9 :

Baptiste : « Pour résumer rapidement la semaine tout s’est passé correctement mais avec des séances plus difficiles, car plus intenses. En effet, sur ma partie vélo, un sortie d’1h15 – 20, avec 3 * 10min à allure très soutenue et 3 * 4min à allure sprint. Après une journée de travail je ne vous cache pas que la séance fut la plus difficile de la semaine. Mais je sens que je suis en progression sur cette discipline. 
Concernant les séances de natation tout se passe bien. Le triathlon de la Rochelle va me permettre de tester la combinaison, car l’amplitude de mes gestes sera un peu réduite. De plus, l’environnement sera complètement différent d’une piscine, j’aurais également moins de repères au départ car entre la piscine et le port de la Rochelle, la couleur de l’eau n’est pas la même.
La sortie de course à pied s’est très bien passée, je me sens mieux dans mes baskets.
L’enchaînement vélo/course à pied fut très difficile, car je ne suis pas habitué à un enchaînement d’exercice à haute intensité. J’ai eu plus de mal à tenir sur la partie course à pied, mais un ami athlète courrait avec moi et ceci m’a permis de tenir toute la séance. Je le remercie par ailleurs il se reconnaîtra. »

Voilà pour cette magnifique semaine qui s’achève sous le soleil.

Semaine 10 :

Baptiste : « Augmentation de l’intensité sur les séances de natation et de vélo. Concernant les séances de natation intégration de 50m et 25m sprint. Je ne vous cache pas que la première séance de la semaine fut difficile et intense. La deuxième séance de natation en fin de semaine s’est mieux déroulée, j’ai réussi à mieux gérer mes efforts. Pour la partie vélo, c’était une séance de très haute intensité, alternant course à haute intensité et sprint. La durée de la séance était d’1h15. L’entrainement de course à pied était quand à lui plus soft, une heure de course à allure tranquille avec 4 sprints en montée de 30s. Les deux derniers ont été difficiles. Dans l’ensemble ce fut une semaine « intense »! Il y a une augmentation de l’intensité et une réduction du temps de séance.

Enfin, le dernier entrainement de la semaine était le triathlon de la Rochelle! (750m natation / 20,5km vélo / 5km course à pied). Un peu de stress avant le début de ce triathlon car on va pouvoir jauger le niveau et si l’entrainement a porté ses fruits. L’objectif fixé était de 1h15 et l’objectif est atteint je réalise 1h14min27s. 
Je termine 31ème sur 227. Ce qui est vraiment bien pour un premier Triathlon.

Ensuite, passons aux différentes étapes de la course. La natation (nage dans le port à côte de l’aquarium de la Rochelle) le point fort, j’ai mis en place une tactique de course qui était de bien allonger et faire des gestes souples durant la première partie de course sans utiliser les jambes et ensuite accélérer la fréquence et mise en route des jambes. Je sors 10ème de la natation.

Transition 1 (natation -> vélo): la pluie se mêle à la course malheureusement, je perds du temps sur la transition. En effet, j’ai galéré à enlever la combinaison, et après avec les chaussures de vélo de course sur les pavés mouillés il fallait être très attentif à ne pas glisser. 
Départ pour le vélo, la pluie se mêle à la bagarre et les organisateurs ainsi que les bénévoles sont placés avant les virages afin de nous les signaler et nous faire ralentir. Avec un vélo de course sous la pluie ça glisse rapidement. Il y avait donc besoin de beaucoup de relances après les virages et j’ai pu m’apercevoir que l’entrainement de vélo avec les différentes intensités a payé.

Transition 2 (vélo -> CAP): la aussi perte de temps, pour la mise des baskets car je n’avais pas mis de lacets élastiques. Un entrainement sur les transitions est à planifier pour la semaine prochaine. Enfin la dernière partie la CAP, j’ai eu un premier km difficile, (la mise en jambe) et ensuite ça s’est mieux passé, j’ai même accéléré à la mi-course car je me sentais bien. La course s’est bien passée, je me sentais bien, et je pouvais accélérer quand je le souhaitais. Je suis content de cette course / entrainement.

Allez je vous laisse, je file vers les deux dernières semaines et l’objectif. »

 

Pour voir les résultats du triathlon de La Rochelle cliquez sur ce lien:

http://www.larochelle-triathlon.fr/

 

Si vous avez des questions n’hésitez pas à me contacter sur la page Facebook ou par mail : contact@prepactine.fr

Laissez un commentaire